Lucio Bukowski chez Oster Lapwass n°4

 
2011/04/27  - Chez lapwass

Lucio Bukowski chez Oster Lapwass n°4 

 

Silence, on cartonne
Mais avec des poses car
Si tes oreilles étaient des trains
Nos mics seraient des (?)
Ramène tes sos-car
Même sans ce quatre on saute ça
La branche musicale d'Interpol
Recherche et tom là (?)
J'représente mais pas toi
Mes potes et pas tes clodos
Et tu t'tripotes comme un pédophile dans une colo
Mec ton style es puceau comme un fan d'Avril Lavigne
Et en secret tu rêves d'une vidéo chez Oster la Guigne
La concurrence ne rêve plus que de dev'nir nos copains
Place Lucio Bukowski entre Popette et Chopin
Disons qu'on est partis de ptits quatrains
A trente contre un
Pour finir meilleur crew de la décennie 2020
Chaque vidéo est collector
Comme un Scott Peyton
On t'laisse sans voix
Comme un court métrage de (?)
Ici c'est pas Paname
Et tout l'monde se branle de ta cote
Mon flow c'est un coït le tien
C'qui reste dans la capote
Le truc c'est qu'on force pas
Not' plancher c'est ta cime
C'est même plus du rap
depuis qu'on a fait toutes les rimes
Mec on dit partout
Qu'ces gars, c'est des carabines
Et tu finis la bite à la mains
Comme David Carradine
T'es une sorte d'anti-Bescherelle
Et j'parle pas d'ton crew
Pas d'ton coup et tes putes
Pélépélé (?) partent en couilles
Ton rap passe mal comme un cancer colo-rectal
Un genre de polype au cul
Et j'reste poli poto
Allez accroche c'qui te reste
De fierté au porte-manteau
Et vas-y rase les murs
Comme le spray d'une bombe d'Anto
Avec tes rimes d'écolier
Normal que tes potes perdent
J'crois qu'j'ai trop écouté (?)
Pour aimer ta merde
Moi, j'écris comme six cent toi
Mais en plus fort
Avec une scie sauteuse
Et une dalle en guise de support
Lucio ne sort pas
Ne boit pas ne prend même pas de came
N'empâche que j't'éclate
Genre un pare choc dans une vieille dame
Tu fermes ta page Daylymotion
Et v'là qu'tu titubes
En kickant ça j'pense
A mes prochains 32 tubes
Sur l'gâteau de hip-hop
Je suis le sucre glacé
Coco, mon flow apprends au tien
A faire ses lacets
Sois pas vexé si au final
On t'pète à l'amende
Ton rap c'est le remake
Du remake d'une série allemande
Le seul effort qui m'coûte
Quand il faut que je t'écrase
C'est juste les quatre étages
Sans ascenseur de chez Lapwass
Silence, on cartonne
Mais avec des poses car
Si tes oreilles étaient des trains
Nos mics seraient des (?)
Ramène tes sos-car
Même sans ce quatre on saute ça
La branche musicale d'Interpol
Recherche et tom là (?)
J'représente mais pas toi
Mes potes et pas tes clodos
Et tu t'tripotes comme un pédophile dans une colo
Mec ton style es puceau comme un fan d'Avril Lavigne
Et en secret tu rêves d'une vidéo chez Oster la Guigne
 
merci @Samuel Pautrel

 


Retour aux videos
Ilenazz
Cidji - Jimbolo
Tony Chon
Anton Serra


rechercher