68 3/4 chez Oster Lapwass

 
Nombre de vues : 347 582
2011/05/09  - Chez lapwass

Dico, Ilenazz, Ethor Skull ,Libann Style, Thriller et Lucio Bukowski chez Oster Lapwass

Réalisation:OVERCOM PICTURE http://www.overcom-pictures.com

 

Illenaz :

Si l'rap était un sport jserais deja dans le stade, le rap se réinstaure et ça peu d'gens le savent

 

Intrumentale 68 3/4 : 

 

http://www.youtube.com/watch?v=l1NT7fa2V60

DICO :

Non mais c'est gr- Non mais c'est grave non
Laisse moi faire mon job
Comme Mesrine deant un bleu avec une paire de glocks
Eh ouais j'veux d'l'argent
Ni d'fouille pivot pâquerette
Contrairement à toi j'ai bien compris qu'la liberté s'achète
Alors j'perds pas d'temps
A faire l'faux cul avec des gars comme Biff
Un gag stupide de plus
et je lui cassait le pif
On tassait les biftons
On bave comme des fistons
On travaille par piston
Arnaque au bar à pet
y paraît qu'on est pas viril
Quand on a l'coeur qui s'fend en deux
Que c'est choquant le cannabis
Mais qu'c'est normal de croire en Dieu
Ya bientôt peu d'causes
A vrai dire bonnes
Alors on croit en Dieu
Moi, j'crois en peu d'choses à vrai dire
Hormis mon porte biff et tout c'qui va avec
Ptite monnaie en vrac et
Carte bleue lorsque c'est pas la dèche
T'es pathétique j'aime pas tes texte
Et patati et patata
C'est ça l'rap ?
Nique nos bonheurs hypothétiques
SUr l'banc d'ta thèse
Cherche les flow
Et puis atteindre la (?)
Pondre un pochette mais paraît
Qu'faut pas vendre son projet
Tant qu'on aurait
Comprends ma colère
Y'a tant de branleurs qui s'branlent trop
D'vant leur écran ça m'obsède
Tu crois qu'j'vais les remercier eux
Et leurs tas d'rumeurs sales
Si t'arrives à vendre
Ils appelleront ça "rap commercial"
Génération: "Le rap c'était mieux avant"
mais avant quoi ?
Qu'ta mère se fasse troncher
Et que t'en d'vienne le fils ?
Donc tu sais la haine me connaît
Mais la tu m'a kène
Défendre une génération
Que tu n'as même pas connu
T'imagines pas l'énergie dans la tête
C'est l'anarchie pour un texte
Tu craches tout : Ptou !
Appelle moi allergie au latex !

ILENAZZ :

C'est du donnant donnant pour un moment d'coma
Venir et tonnant tenant à finir deux dans l'tonneau
Ca fait hors du commun comme un Conan cognant
Comment commence c'combat qui finit vite au fond d'l'eau ?
Si l'rap était un sport
J'serais d'jà dans le stade
Le rap se réinstaure et ça
Peu d'gens le savent
On nous a tous jeté à tort
On nous a tous mis la corde
Des soi-disant rappeurs
Qu'ont les pieds dans le sable
Faut pas qu'mon oeil flanche
Quand j'pose sur feuille blanche
Ils (?) ma seule branche
Pas d'complot moi seul tranche
Nique sa mère les sales tronches
Ceux qui dans la salle tronchent
J'me penche
Sur c'comportement qui n'm'est plus étrange
J'me penche
Sur celui qui éponge
L'atmosphère après le verre (?)
Et plonge, croyant être étanche
Etant, le clan
sur l'horaire embêtant
Zéro, pointé,
Crew jamais dans les temps

ETHOR SKULL :

Et moi d'un branleur j'ai l'air
J'ai une énergie rare
Pour être peinard j'ai l'art des frères pétard
J'larve gêné, j'énerve et j'emmerde Gérard
Et chaque semaine, Seigneur, c'est l'même scénar...
Moi faire l'original
Erreur géniale
N'être qu'un vanneur veinard
Une énorme feignasse
Jeune et jaune
Reconnaissable
Ouais no mais moi
Juste le phénoménal
énième flemmard
Mystérieux et viscéral
Comme chez les Basques
Bon (?) chistera
Pour pas qu'le mythomane prenne dix étapes
A citer c'qui l'fait mal
En trois mots mec
Ma vie c'est shit et rap
Et shoot'em'up
Et rire et la violence
Quand hystériques
Les flics dérappent
On est tous misérables
Victimes auteur de (?)
C'est pire que ça
On est en chute libre
Et on s'tire dessus
Parraine rachète l'autre
Ignoble, la haine achève l'homme
Et nous tout c'qu'on veut d'ici
C'est sortir la tête haute
A peine môme la même chose
c'est pas un voeu j'ai l'air jeune
C'qu'on veut c'est l'argent
Et une vie élargie
Un disque et l'or bri
Un rire puis l'orgie
Un saut et vomir--brr
Un rot et dormir
C'est ça ou l'infamie
Dans une vie tellement éphémère
Que l'bonheur il faut qu'tu saches
Keum mais c'est seulement une fois mort
Alors j'vais choquer personne en disant
La vie c'est chacun pour soi
A p'tain pour toi
A cent pour cent
y'a qu'ça ici
Yeah !

LIBANN :

Libann Rappe c'est Goldorak qui te fait un fist fucking
En même temps temps comme le pain du Filet-O-Fish
tu veux faire connaissance avec l'avenir petit
Considère ce track comme un aperçu t'as vu
On est les poteaux électriques viens pas t'cogner
Des purs sang toi ? juste le petit poney
On te met trop dans l'vent mais vis ton bonnet
pas v'nus chercher ta sympathie mais plutôt ta monnaie
Bientôt l'nouveau maxi et j'te sens ramolli
Ton rap est vide comme la casquette d'un punk a chien malpoli
Putain ce game c'est juste une grosse escroquerie
M'en fout j'ai toujours gagné les parties d'Monopoly
Tou-tou-toute façon j'n'ai rien de mieux à faire
Faut les tuer sauver ses fesses de ce bordel
Comme dirait (?) "Bientôt la fin mon frère"
Et j'vais pas attendre que tu t'réveille en pleine guerre

THRILLER :

Tous en quarantaine
Entre paranthèse
Chez nous y'a au moins cent quarante voleurs en charentaises
Place Michelet
Rio de Janeiro
Ici c'est l'carnaval et carabine-les à la mode caravane
En un mot, toutes les (?)
Imagine comme ils s'expriment
Tous mes camarades
ne compte pas dans l'cartable mais surtout dans l'oeil
Moi j'me fiche des gens qui passent à table
J'ai mon orgueil
T.H.R.I.2L.E.R
Ca c'est pour (?), tous les DZR !
Les bulldozers les putains d'(?) les banlieusards
Chouf comme ils flippent leur mère
Quand la banlieue s'arme
Un putain d'(?) des putains d'gueules chuis pas tout seul
Petit t'as qu'à venir chez nous
Quand t'as pas ton seum
C'est pour les gremlins, les grips de tourilla
Petit t'as (?) ramené ta queue pour finir sur billard
C'est pour les 6 900 40
Tous en quarantaine
Petit si t'as la rate eh bah j'espère qu'tes parents t'aiment


LUCIO :

Y'a deux ans on était personne
Comme une pute à Clichy
Vlà qu'on nous cire les pompes
Comme un schleuss sous Vichy
On est trop fat
Et ton label n'a pas de trans (?)
Si on était d'Paname on en serait déjà à 30 galettes...
Notre secret, un caméscope et treize tarés
Nous on inonde la France entière depuis 8m²
Un peu mal vus comme une aprtouze un jour de shabbat
Je n'fume pas ni ne roule et pourtant je fais un tabac
Ici on s'retrouve entre Ritals, Manouches et faces de craies
Tu veux test ok j'te ferai reluquer ta chiasse de près
Tout ça devient moche comme ta copine la plus marrante
Le rap pue la défait comme l'armée française en 40
Tes rimes usées chacun de leur texte annonce (?)
Au mic j'fais des miracles j'dois être le deuxième fils de Dieu...
Tu veux une autre carrière un ptit conseil : évite mes gars
Pendant c'temps là, nous on t'charcute l'oreille comme Vic Vega

Merci @Samuel Pautrel

 


Retour aux videos
Tony Chon
Nomad
Kalam's
Kacem Wapalek


Frandjos - 10.00 €
rechercher